D Day : 3 jours après, le compte rendu

Ça y est Mines-Ponts vient (enfin et déjà) de s’achever. Voici donc les chroniques des 3 jours les plus éprouvants que j’ai connu (pour le moment ^^) :

Journée 1 : Mercredi 22 avril

Première chose qui frappe après la 1ere journée : la fatigue !

Une journée de concours et on se retrouve quasi aussi fatigué qu’après une semaine entière de cours… Faut dire plancher pendant 7h30 dans le stress d’en faire le max et le mieux, il y a plus reposant j’avoue ^^

Mais remontons au début de cette journée très spéciale :

5h59 le 1er réveil se met en marche (radio) : ooooouuuulllllaaaaaaa…. pfffff naaaaaaan pas tout de suite encore 5 min…

6h10 réveil de secours sonne : toi aussi fais dodo !

6h14 la seconde l’alarme du 1er réveil se déclenche : là y’a pas faut se lever avant que les voisins d’au dessus soient réveillés par le bruit (ouais mon réveil est à 10 mètres de mon lit, au moins le matin je suis obligé de me lever ^^)

6h15 : je réalise que ça y est, on y est, c’est le jour J, celui qu’on redoutait et qu’on attendait simultanément. Ptit dej, douche, préparation des affaires, le tout avec une petite boule au ventre inhabituelle.

7h25 : arrivée sur le lieu de bataille.

7h45 : ça valait bien le coup de nous dire de venir à 7h30 pour nous faire poireauter 1/4 d’heure dehors avant de pouvoir s’installer.

7h55 : Remplissage des en-têtes, distribution des sujets, silence de mort pendant les minutes et les secondes précédant l’heure de début de l’épreuve.

8h 00 min 00 sec : Au tic près de l’horloge (le chef de salle est vraiment pointilleux) le top départ est donné. C’est parti, sujet de Maths sur l’ « étude spectrale d’un opérateur de transfert« , au bout des 3 heures je n’aurai toujours pas compris le pourquoi du comment du titre ni son rapport avec le sujet ^^.

11h : fin de l’épreuve. Bon ben j’ai pas fait des masses, mais j’ai pas non plus été bloqué à la 2ème ou 3ème question comme je m’y attendais… on verra bien ce que ca donnera…

11h01 : A la bouffe : tout le monde a la dalle ! échanges sur ce qui a été ou non fait par chacun, vaut mieux pas trop écouter…

13h : allez ! c’est reparti pour un tour : au menu de l’après-midi Physique : sujet sur le Rayonnement Fossile : expansion de l’Univers, étude du rayonnement fossile, du satellite Planck qui va se planquer dans l’ombre de la Terre précisément à partir du 6 mai de cette année, et enfin électromagnétisme avec la pression de radiation.
Un sujet long mais avec pas mal de choses à faire sur ces 4 parties vraiment indépendantes. Enfin comme toujours on verra ce que ça a donné à l’arrivée plus tard…

16h : Fin de l’épreuve, on a droit à une petite pause car :

16h30 : Eh non ce n’est pas fini ! C’est reparti pour 1h30 d’Allemand ! Je redoutais l’épreuve (thème + questions) mais finalement ça m’a pas paru trop difficile… Bon ou mauvais signe ? on verra ^^

18h : Pfiouu enfin la fin de la 1ere journée. Déjà crevé et il va falloir remettre ca le lendemain… naaaan je veux pas ! ^^

Voila donc pour le baptême du feu des concours lors de cette 1ere journée.

Journée 2 : Jeudi 23 avril

Bon la je vais faire plus court 😉

Au programme de la journée 4 heures de Physique et 4 heures de S2I (Sciences de l’Ingénieur). Dur dur de se lever avec un tel programme pour la journée mais bon, quand faut y aller faut y aller ^^

8h : Oh non ! le seul sujet sur lequel j’étais persuadé à 100% que ça ne tomberait pas aux Mines tombe : première partie du sujet sur les A.O. (Amplificateur Opérationnel) Bon heureusement que c’est pas le plus dur des sujets mais bon je me suis cassé le c** à réviser en dernière minute la Méca Flu et l’optique ondulatoire pour rien… La deuxième partie était bien plus hard, avec l’effet de peau en coordonnées cylindriques à ressortir cash en une question… Bref pour moi cette partie c’est résumée à la pêche aux points ^^

14h : C’est parti pour la SI, épreuve que j’attendais plutôt avec envie puisque j’aime bien cette matière. Et bien le moins qu’on puisse dire c’est que cette envie c’est bien vite évanouie… Leur robot d’exploration tripode à 6 roues ne m’a pas inspiré du tout est j’ai pas fais grand chose de concluant sur cette épreuve… Je me rattraperai le lendemain avec le français je me disais le soir même.

Voila pour cette deuxième journée d’épreuves, avec à la clé une fatigue bien marquée le soir même, mais bon il reste plus qu’une journée se dit on ^^

Journée 3 : Vendredi 24 avril

Hop pour cette dernière journée les organisateurs du concours nous proposent un joli (?) cocktail : 3h français,3h Maths et 1h30 Chimie.

Français : Sujet de dissert : extrait du Mythe de Sisyphe d’Albert Camus. Bon ben un sujet plutôt classique. Seul problème : le temps, j’étais un peu trop short sur la fin… pas super satisfait de ma prestation pour tout dire…

Maths : Et bien le voilà enfin LE sujet type des Mines que je redoutais tant : Bloqué sur la 3ème question :((
Le sujet était vraiment hard et atypique, intitulé Aspects déterministes de l’étude des matrices aléatoires, encore une fois je saisis pas le rapport entre le titre et le contenu… Quatres parties comprenant des polynômes d’Hermite et des intégrales (infinies !!) de déterminants.
Bref même en DS j’ai jamais fais moins même quand je me suis bien planté… A oublier très vite comme épreuve car elle est immédiatement suivie par :

Chimie : Le thème de cette année : l’or. Bon déjà avec un numéro atomique de 79 c’était joyeux pour faire sa configuration électronique, puis ca enchaîne que des diagrammes pCN, un peu d’Ellingham, de redox et enfin de la chimie organique pas hyper évidente.
Mais surtout épreuve longue, plus longue que les années précédentes il nous semble.

Conclusion :

Bien content d’en avoir fini avec le concours le plus éprouvant des 4 que je passe.

Maintenant rendez vous la semaine prochaine pour 4 jours de Centrales-Supélec youpi ^^


  • Tu dois être vraiment éprouvé car tu t’es planté dans la date de vendredi : c’est le 24 !! ^^ Allez, bon courage pour la suite (on ne le souhaitera jamais assez ^^)

  • Arf merci François j’avais pas vu.
    Et bon courage à toi aussi évidemment.
    (je crois que « bon courage » c’est la chose que j’entends et dis avec la fréquence la plus haute en ce moment ^^)

Vous pouvez suivre le commentaires sur cet article en vous abonnant aux Flux RSS.